Metro (Japan)

Published on February 24th, 2011 | by Micka

1

Les affiches insolites du métro tokyoïte entre 1976 et 1982

Il s’agit de quelques affiches que l’on pouvait apercevoir dans le métro à Tokyo entre 1976 et 1982. Elles visaient à inciter les voyageurs à adopter des comportements civilisés les uns envers les autres.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Hōmu de Concon (Juin 1979) : Inspiré des peinture de Toulouse-Lautrec, cette affiche incitait les passagers à ne pas fumer durant les heures d’interdiction (de 7h à 9h30 et de 17h à 19h). On peut noter le jeu de mots entre “Concon” (le son de la toux) et “Cancan” (la danse française).

Affiches vintage du métro tokyoïte

Shimatta (Mars 1977) : Cette affiche avertit les passagers que leurs sacs à dos peuvent rester bloqués durant la fermeture des portes.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Kasane-gasane no kami-danomi (Octobre 1981) : Il s’agit d’un jeu de mots entre “kasa” (parapluie) et “kasane-gasane” (encore et encore).

Affiches vintage du métro tokyoïte

Isami-ashi (Mai 1979) : Les deux sumos s’affrontant rappellent aux passagers que, pour des raisons de sécurité, il faut rester derrière la ligne blanche en attendant le train.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Space Invader (Mars 1979) : Une affiche faisant référence au très célèbre jeu vidéo qui invite les passagers à lire leur journal sans envahir l’espace de leurs voisins.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Don’t forget your umbrella (Juin 1977) : Sur cette affiche, on peut voir Agemaki (de la pièce Kabuki intitulée “Sukeroku”), rappelant aux hommes de ne pas se laisser distraire et par la même occasion d’oublier leur parapluie.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Non-smoking Time (Novembre 1982) : John Wayne est là pour rappeler de ne pas fumer en dehors des heures autorisées (il est interdit de fumer de 7h à 9h30 et 17h à 19h).

Affiches vintage du métro tokyoïte

The Seat Monopolizer (Juillet 1976) : Inspirée par “Le Dictateur” de Charlie Chaplin, cette affiche encourage les passagers à ne pas utiliser plus de sièges que nécessaire.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Please open it (Juillet 1977) : Cette affiche d’un bonhomme de neige en train de fondre rappelle aux passagers proches des fenêtres de les ouvrir lors qu’il faut trop chaud afin de faire entrer un peu d’air frais.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Clearly show your train pass (Septembre 1976) : On invite ici les passagers à montrer visiblement leurs titres de transport même quand ils sont pressés tel Superman.

Affiches vintage du métro tokyoïte

I stepped in gum (March 1980)

The image of a cat stepping in gum is a playful twist on the popular children’s song “Neko Funjatta” (“I Stepped on a Cat”).

Affiches vintage du métro tokyoïte

Marcel Marceau (Octobre 1978) : Le mime Marcel Marceau rappelle l’existence de sièges prioritaires pour les personnes âgées et handicapées.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Wasureemon (Juin 1980) : Doraemon offre encore une fois un sympathique rappel pour ne pas oublier son parapluie.

Affiches vintage du métro tokyoïte

You’ve had too much to drink (Octobre 1976) : Notre cher Père Noël rappelle ici qu’octobre c’est un peu tôt pour commencer à boire et déambuler ivre dans le métro.

Affiches vintage du métro tokyoïte

No smoking during non-smoking hours (Octobre 1980) : Issue du conte “Le Voyage en Occident”, le petit singe effectue encore un rappel aux passagers pour ne pas fumer durant certaines heures.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Don’t throw chewing gum on the platform (Septembre 1976) : Même Superman ne peut pas lutter contre les chewing-gums jetés sur le quai !

Affiches vintage du métro tokyoïte

Mary is tired (Décembre 1977) : Cette affiche avec Marie encourage les passagers à laisser leurs sièges aux mères accompagnées d’enfants en bas âge.

Affiches vintage du métro tokyoïte

When the bell chimes, it’s too late (Avril 1977) : Une Cendrillon pressée rappelle qu’il faut être prudent lorsque le signal retentit car il indique la fermeture des portes.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Humans are forgetful (Février 1976) : Un rappel aux passagers de bien vérifier qu’ils n’oublient rien en quittant le train. On peut voir Astro (le robot créé par Osamu Tezuka) rapporter un parapluie oublié à son propriétaire.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Clearly show your train pass (Septembre 1978) : Notre Napoléon national indique aux passagers de montrer clairement leurs titres de transport lorsqu’ils passent les portiques. La page de dictionnaire dans le fond est une référence à sa célèbre citation : “Le mot impossible ne figure pas dans mon dictionnaire”.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Do not rush onto the train (Avril 1979) : Encore un rappel aux passagers pressés lorsqu’ils tentent d’entrer dans le wagon au dernier moment. Le texte de l’affiche (かけこみ禁寺) est un jeu de mots entre かけこみ禁止 (Kakekomi kinshi : “Ne pas vous précipiter dans le train”) et かけこみ寺 (Kakekomi-dera : Temple de Kakekomi). Ce temple fut longtemps connu comme un sanctuaire pour les femmes mariées fuyant leurs époux.

Affiches vintage du métro tokyoïte

I’ll stand up (Juillet 1979) : Uesugi Teppei, est un personnage du manga populaire “Ore wa Teppei”. Il invite ici les passagers à céder leurs sièges aux personnes âgées et aux invalides.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Umbrellas left behind in the subway (Juin 1976) : Cette fois, c’est Marylin Monroe qui rappelle aux passagers de ne pas oublier leurs parapluie dans le wagin.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Kappa (Août 1979) : Le kappa présent sur cette affiche est le diablotin des rivières. Encore un rappel des heures d’interdiction de fumer sur les quais.

Affiches vintage du métro tokyoïte

The Non-Thinker (Mai 1981) : Vous aurez reconnu “Le Penseur” d’Auguste Rodin qui encourage les passagers à s’asseoir de manière convenable et de prendre en considérations leurs voisins.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Dream at home (Décembre 1981) : Le chat Doraemon déguisé en Père Noël encourage les gens un peu trop alcoolisés lors des fêtes de fin d’année à ne pas s’endormir (ou s’évanouir) dans le train.

Affiches vintage du métro tokyoïte

Three annoying train monsters (Octobre 1982) : Les trois monstres très ennuyeux que l’on aperçoit sur cette affiche sont : Nesshii (le monstre qui dort), Asshii (le monstre aux jambes croisées) et Shinbunshii (le monstre qui lit son journal).

source : pinktentacle.com


About the Author

Author

Lazy blogger but crazy about cinema, art, food, anime, video games, gadgets and high-tech. Working in e-Commerce, living in Hong Kong



Back to Top ↑