Published on February 12th, 2011 | by Micka

0

Shaolin (2011) avec Nicholas Tse, Andy Lau et Jackie Chan

Il faut être franc, je ne m’attendais pas à grand chose en regardant ce film… Et pour être totalement honnête, c’est désormais justifié. L’histoire n’a rien de bien palpitante et on tombe droit dans un film faisant la part belle aux effets spéciaux (surtout de la bonne vieille explosion des familles) et aux combats. Alors certes derrière ses indispensables ingrédients et déballage de costumes, il y a une volonté de proposer un peu plus mais on tombe très rapidement dans les clichés : le méchant qui devient gentil, l’acolyte du méchant qui est vraiment très méchant (et fou un peu aussi) alors qu’on le pensait juste servile, le sens de la vie qui se révèle enfin quand on perd tout saupoudré de bouddhisme, etc…

Un film assez prévisible où seuls les acteurs nous sauvent d’un scénario quand même relativement insipide. Pour les fans de Pop Idol, on a ce bien charismatique Andy Lau qui remplit bien le rôle principal, impeccable mais sans surprises, on croyait le découvrir dans un rôle de méchant mais ça ne dure pas bien longtemps. On appréciera aussi la présence de Jackie Chan qui occupe un second rôle qui apporte une petite touche d’humour (mais petite alors). Non, le (seul ?) truc qui m’a vraiment plu, c’est Nicholas Tse dans le rôle du méchant qui devient vraiment complètement fou. On dirait du Gary Oldman dans Léon (de Luc Besson), mais sans le côté drogué jusqu’aux oreilles, ce qui du coup justifie difficilement pourquoi il est aussi cinglé.

Bref, un film à voir sans espérer être étonné et pour utiliser le paquet de pop-corn oublié au fond d’un placard. Si le côté un peu too much des productions asiatiques du genre vous irrite, mieux vaut passer votre chemin et éviter ce chef d’œuvre film de Benny Chan.

Trailer

Photos


About the Author

Author

Lazy blogger but crazy about cinema, art, food, anime, video games, gadgets and high-tech. Working in e-Commerce, living in Hong Kong



Back to Top ↑