3DS Nintendo

Published on March 27th, 2011 | by Micka

0

La stratégie de la peur de Nintendo : Et si on recommençait avec la 3DS ?

Ce weekend, je me suis résigné et j’ai pris une 3DS (oui je sais, je suis faible)… Et quel ne fut pas mon étonnement de tomber sur cette petite affiche dans le rayon des jeux vidéo (naturellement absente sur la tête de gondole proposant la console).

Avant de traiter de toutes ces jolies rumeurs, décortiquons un peu la prose de cette affiche pour rigoler un peu ensemble :

“Toute modification non autorisée de la console ou du logiciel”
Une petite formule standard pour bien commencer et annoncer une évidence qu’on nous rabâche depuis des années… Mais jusqu’à présent, il n’y a que la Wii qu’on a pu modifier (logiciel et console), car à ma connaissance il n’y a jamais eu à le faire pour les consoles portables de Nintendo.

“l’utilisation non autorisé d’un autre appareil”
Encore moins de clarté s’il vous plait !

“rendra votre console […] inutilisable”
Rien que ça !! De la pure frayeur en barre pour inquiéter les néophytes. Comment on rend une console inutilisable ? Par magie ? En demandant gentiment à l’utilisateur obéissant de mettre quelques coups de marteau sur sa console ?

“entrainera la suppression du contenu non autorisé”
Euh… Si la console est inutilisable, ça sert un peu à rien. Mais c’est toujours utile dans rajouter une petite couche dans les menaces.

“Le S.A.V. Nintendo est capable de savoir, à l’aide d’un système anti-piratage, si votre console a été modifiée”
Mon dieu que c’est anxiogène… Et si la console n’a pas été modifiée, ils font comment ? Parce qu’aux dernières nouvelles, les linkers ne modifiaient pas la console en elle même.

“entrainant l’annulation de la garantie”
Oui, ça on a l’habitude et je dirai que c’est normal. Il y en a même à qui ça permet de faire sauter la garantie même quand vous n’avez rien fait (suivez mon regard).

 

Bref, abordons le sujet plus sérieusement maintenant et parlons de la capacité et des motivations de Nintendo pour rendre votre console inutilisable.

C’est très certainement illégal dans pas mal de pays (dont les États-Unis et le Royaume-Uni)
Si Nintendo découvre que vous utilisez un linker ou un accessoire non autorisé, il a le droit de vous interdire d’utiliser les services en ligne, car c’est un service. Mais de là à rendre inutilisable votre console, ça parait un peu gros, la loi fait clairement la distinction entre les biens et les services. Peu importe que certains clament que le logiciel de la console reste la propriété de Nintendo ! Si votre console ne peut plus fonctionner en l’absence de ce logiciel et que Nintendo modifie intentionnellement celui-ci ou désactive votre console, ils risquent de petites mésaventures judiciaires. Par exemple, on peut citer l’épisode avec Sony qui a retiré une fonction majeure du logiciel système de la PS3 et connu quelques déboires aux États-Unis et au Royaume-Uni. Enfin, si on extrapole, lorsque Microsoft détecte quelque chose qui ne lui plait pas, il pourrait donc rendre votre ordinateur inutilisable.

C’est pas nouveau ces avertissements au sujet des modifications !
Les anciennes consoles de Nintendo avaient déjà leur lot d’avertissements dans leurs notices contre ces éventuelles modifications non autorisées de la machine. Pour rappel, la Nintendo DS et sorti en 2004 au Japon (et en 2005 aux États-Unis et en Europe). Depuis, nous avons eu la DS Lite, la DSi, la DSi XL et enfin la 3DS. En 7 ans, cela fait 5 consoles, soit une nouvelle console tous les un an et demi en moyenne. On notera qu’avec le temps, ces avertissements deviennent de plus en plus sévères. Mais pourtant, rien de ce genre n’a été fait auparavant alors que les moyens techniques de le faire étaient déjà à la disposition du fabricant.

On retrouve aussi ces petites formules effrayantes dans les jeux même très anciens comme The Legend of Zelda : The Minish Cap sur GBA ou Kirby’s Epic Yarn sur Wii. On sent que les éditeurs se sont aussi mis à mettre la pression sur Nintendo.

Moi quand je vois tout ça, je suis aussi effrayé qu’en regardant Casper le petit fantôme en compagnie de gardes du corps un après midi d’été.

La console est déjà sortie au Japon et aucun cas déclaré
On a entendu beaucoup de rumeurs à ce sujet un peu avant la sortie européenne, mais aucune preuve n’est venue confirmer ça.

L’utilisation non autorisé d’un autre appareil
Ce qui n’inclut pas que les linkers même si c’est la première chose à laquelle on pense en lisant ça. Quand est-il des fausses cartouches de jeux qui échouerait au contrôle de la console et serait considéré comme non autorisé ? Et ça arrive tout le temps, surtout avec les dizaines de versions de Pokemon. Si une mère de famille se fait arnaquer sur le marché ou sur eBay en achetant ce qu’elle croit être un jeu officiel, que ce passe-t’il ? Et puis on effraye du même coup tout ceux qui seraient tentés d’acheter un accessoire (une batterie par exemple) d’un fabricant tiers.

Nintendo ne gagne rien à rendre votre console inutilisable
Ils ne veulent pas que vous arrêtiez d’utiliser votre console mais que vous arrêtiez d’utiliser des jeux piratés ! Si il désactive complètement votre console, vous ne pourrez plus acheter de jeux officiels et vous n’achèterez très certainement pas une deuxième console avec cette épée de Damoclès au dessus de la tête.

Les mises à jour seront effectuées sans votre consentement
Ce n’est pas nouveau non plus tout ça, car on retrouvait déjà ça sur la Wii, mais ça n’a jamais été fait.

 

On se rappelle qu’en début d’année, les gens de chez Nintendo se déclaraient très confiant dans les protections anti-piratage de leur console (c’est marrant on l’entend à chaque fois celle là) mais personne de chez eux n’a souhaité présenter ces protections à l’époque (soit parce que c’est top secret… soit parce qu’il n’y a rien à dire). Et aujourd’hui, on en entend parler surtout à travers de rumeurs et des affiches énigmatiques nous assénant des conditions d’utilisation vues et revues. C’est pour ça, que pour ma part, je pense qu’il s’agit surtout d’une protection basée sur une belle campagne de communication visant à faire peur. La console n’aura jamais la capacité d’anticiper les moyens de contournement et donc de détecter les failles existantes et de les corriger sans mises à jour. La parade restera donc toujours la même : pas d’accès à internet et jamais de mises à jour. Et quand on voit la qualité des mises à jour de la DSi et la DSi XL, on se demande à quoi sert cette fonctionnalité de la console. Bref, je vais peut être aller déballer ma console moi…

Tags: ,


About the Author

Author

Lazy blogger but crazy about cinema, art, food, anime, video games, gadgets and high-tech. Working in e-Commerce, living in Hong Kong



Back to Top ↑