PlayStation Ratchet & Clank

Published on January 17th, 2012 | by Kalophtalmos

0

Ratchet & Clank : All 4 One – Le test sur PlayStation 3

Après Ratchet & Clank 1, Ratchet & Clank 2 et Ratchet & Clank 3, c’est bel et bien Ratchet & Clank : All 4 One que le studio Insomniac Games nous a mis entre les mains dernièrement ! Les pros du brainstorming marketing auront mis en avant dans le titre de ce nouvel opus deux éléments importants: c’est le quatrième volet de la saga et il intègre un système de jeu en coopératif jusqu’à… 4 ! Les enfants sont merveilleux !

L’histoire reprend quelques temps après le troisième opus : le vilain Nefarious a aujourd’hui disparu des écrans radar. Ratchet et Clank ont donc raccroché les armes et la culture de boulons. Lors de l’inauguration d’une statue, ils découvrent avec effroi avec le président Qwark que Nefarious est toujours en quête de conquête du monde ! Une course poursuite s’engage alors à travers la ville et sert de tutoriel. C’est un peu plus tard qu’une nouvelle mission attend nos quatre amis…

Au lancement de la partie le joueur est invité à choisir entre ces quatre personnages pour le diriger pendant le jeu. À noter qu’il n’y a pas de différence majeure entre eux niveau gameplay. Dommage.

On retrouve ici tout ce qui fait la marque de la série: vannes (niveau 6ème), ramassage de boulons intempestif, vagues d’ennemis à dégommer, les rails à slider, les magasins d’armes rencontrés le long du parcours, le tout à travers différents mondes.

La nouveauté réside surtout au niveau du coopératif, en local ou en ligne. Après avoir saisi votre code PSN Pass (…) Il est possible de rejoindre une partie en cour ou de permettre à des joueurs de rejoindre la votre. Dans les deux cas, l’expérience peut être drôle, salutaire, ou horrible, dépendant du comportement de vos coéquipiers. Quoi qu’il en soit, l’idée est bonne et apporte une petite dimension sociale au jeu. Notez cependant que ce sera souvent quelques fois le bordel à l’écran, tout le monde tirant sur tout.

Et c’est bien qu’il y en ait quelques unes de bonnes idées, parce qu’on a franchement l’impression de tourner en rond depuis l’épisode 2… Quelques nouveautés sont au programmes avec, comme dans Rayman Origins, des niveaux qu’il faut traverser en se protégeant d’une lumière qui se consume par exemple, ou d’autres où il faut se transformer en boule.

Ratchet & Clank : All 4 One – Le test sur PlayStation 3 Kalophtalmos

Ratchet & Clank: All 4 One

Summary: Grosso modo l'ensemble tient bien la route avec des graphismes toujours aussi colorés et agréables. Le mode 3D n'est par contre pas du tout convaincant, avec des perspectives souvent plus qu'étranges. Niveau son, comme les graphismes, c'est agréable, avec un petit bémol peut être pour la spatialisation. Un point qui devient vite énervant : il n'est pas possible de passer les cinématiques, qui sont souvent longues et qui n'apportent finalement que peu à l'histoire.

3.5


Tags: ,


About the Author

Author

Electronic music, geek, cinema, the Illuminati. Proud member of Geek Asia, Ex be.radio. The recipe: sampler, pen and mint tea.



Back to Top ↑