PlayStation

Published on July 19th, 2011 | by Kalophtalmos

0

Le test de White Knight Chronicles 2 sur PlayStation 3

Sur PS3, White Knight Chronicles a été l’un des premiers RPG. C’était beau et bon à la fois (pour l’époque), long et tout et tout (mais bien moins qu’un Final Fantasy). Sony et le studio Level 5 ont sorti la suite en juillet 2010 au Japon, et un an plus tard, se sont rendu compte que l’Europe existait.

L’histoire est la suite immédiate du premier, qui est d’ailleurs disponible sur le disque. Le joueur peut choisir de commencer par le premier opus, ou directement par le second (en important les sauvegardes du premiers pour les objets et le reste). Quoi qu’il en soit, au début du second épisode, le joueur commence directement au niveau 35.

On joue donc, tranquilou bilou (non sans se rendre compte que le rendu reste sensiblement le même que pour le premier épisode, sorti rappelons le il y a quelques années…), pour aller chercher un sombre inconnu et sauver bien entendu une non moins gentille inconnue persécutée. Au bout d’une heure de jeu, générique ! Ah, donc là on commence vraiment le jeu…

Ok… C’est long quand même, non ? D’autant que c’est ultra répétitif et loin d’être original… Et que les environnements sont quasiment identiques à ceux du premier épisode. On ne se foutrait pas un peu de nous ? Allez zou, on remballe.

Ah mais j’allais oublier ! Il y a aussi un mode online ! Enfin pour y accéder, il faut un de ces fameux PSN Pass, vous savez, ces trucs infâmes instaurés par de plus en plus d’éditeurs (Sony, Ubi, EA, etc.) pour faire payer les joueurs à tous les étages (et aussi enrayer le marché de l’occasion, les prêts à des amis, etc.). Une fois délesté d’une dizaine d’euros (si ce n’est pas vous qui avez acheté le jeu initialement), on peut donc se connecter et là… Magie ! On peut accéder à des quêtes à résoudre en groupe… Enfin… Quand on trouve des joueurs pour ça. Pendant la semaine que nous avons consacré au test, il n’y avait systématiquement personne.

Conclusion

En résumé, un jeu techniquement dépassé, ennuyeux, et dont le mode online n’est pas très très très peuplé (et qui en plus nécessite le PSN Pass) Notre conseil : gardez vos euros pour offrir un cadeau à Mamie.

Note

Et le moment que tout le monde attend… Voici devant vos yeux ébahis, la note qui a été décernée par notre rédaction :

Note : 3 sur 10

Tags: , , , , ,


About the Author

Author

Electronic music, geek, cinema, the Illuminati. Proud member of Geek Asia, Ex be.radio. The recipe: sampler, pen and mint tea.



Back to Top ↑