Japan Sumo

Published on February 24th, 2010 | by Micka

1

Un sumo à l’origine d’un « gros » scandale

Le sumo est un sport professionnel où l’on conçoit de par chez nous encore trop mal la place prépondérante qu’occupe la dignité. Plus qu’un sport, c’est essentiellement un rituel, un code basé sur une tradition ancestrale. Des lutteurs étrangers pratiquaient déjà ce sport au Japon avant la seconde guerre mondiale.

Mais ce n’est que très récemment qu’ils ont fait leur arrivée massive (depuis 1945, on recense 167 lutteurs de 21 nationalités). À tel point, que l’association japonaise de sumo a fixé un quota : deux étrangers par écurie en 1992, puis un seul à partir de 2002.

Asashoryu

Tout ça pour dire, que le sumo d’origine mongole Asashoryu et accessoirement un grand champion a annoncé sa retraite anticipée. Pourquoi donc ? Il était assez réputé pour ses mauvaises manière. Et dans un domaine où l’on met en avant l’honneur du combattant, l’agression d’un simple passant alors qu’il était en état d’ivresse a eu raison de sa carrière. Au Japon, les Mongols sont les plus nombreux avec 33 lutteurs, suivi des Chinois et des Brésiliens.

Akebono

Pour rappel, beaucoup on connu le célèbre Akebono originaire d’Hawaï qui fut le premier étranger à obtenir le titre de yokozuna en 1993. À l’heure actuelle, la majorité des tournois sont remportés par des lutteurs de Mongolie…

Tags:


About the Author

Author

Lazy blogger but crazy about cinema, art, food, anime, video games, gadgets and high-tech. Working in e-Commerce, living in Hong Kong



Back to Top ↑